Un été à l'Islette, Géraldine Jeffroy. éd Arléa

Un été à l'Islette, Géraldine Jeffroy. éd Arléa

1892. Eugénie est une jeune femme parisienne qui fait un peu le désespoir de ses parents chapeliers : le métier ne l'intéresse pas, elle est médiocre vendeuse et n'a même pas le bon goût d'avoir une tête à chapeaux...
Tu seras institutrice ma fille !
Et cela plait à Eugénie qui n'aime rien tant que la lecture.
Pour la préparer à son futur métier les parents de notre héroïne l'envoient en Touraine, au château de l'islette pour s'occuper de Marguerite, petite fille de la châtelaine.
Pouvait-elle imaginer que Camille Claudel et Rodin y loueraient des chambres pour travailler ? lui s'est attaqué à son Balzac et elle à sa valse, leurs relations sont houleuses et leur talent immense. Eugénie sera l'amie de l'une et la secrétaire de l'autre.

Le chateau de l'Islette existe bel et bien, Camille Claudel et Rodin y ont bel et bien travaillé, je ne sais pas si elle s'appelait Marguerite mais il existe bel et bien un buste de la petite fille executé par Camille Claudel.
Eugénie est la seule invention de ce roman délicat. Je me suis totalement régalée.

A