Madame Eisntein, Marie Benedict. éd Presses de la cité

Madame Eisntein, Marie Benedict. éd Presses de la cité

Mettons-nous bien d'accord : il s'agit d'un roman et non d'une biographie à proprement parler, mais forcément le roman s'appuie sur des faits réels et factuels.
C'est à dire que la vie de Mileva Maric n'a pas été banale : Austro-Hongroise, née boiteuse à la fin du 19 ème siècle l'avenir ne prévoyait pas d'être rigolo (d'ailleurs il ne l'a pas été), sauf que Mileva s'est vite révélée brillantissime en math et physique. Epaulée, soutenue et poussée par son père (pour l'époque, on salue) elle quitte Zagreb pour l'école Polytechnique de Zurich qui accepte les femmes en son sein. Et là elle fait la connaissance d'un étudiant nommé Albert Eisntein qui réussit à briser la timidité de la jeune femme. Une histoire d'amour et de sciences nait.

L'écriture est facile, le rythme est agréable et on découvre beaucoup de choses qui donnent envie de creuser pour savoir jusqu'où le roman est vrai.

A