Chaque jour est une vie, Jean d'Artigues. éd les Arênes

Chaque jour est une vie, Jean d'Artigues. éd les Arênes

"Cavalier, quel que soit l'obstacle, jette d'abord ta monture et ton coeur suivra !" [...] sans doute parce que les obstacles se succèdent sans fin et sans répit ces dernières années. cette devise m'a aidé à les tenir en respect.

Tout sourit à Jean, belle famille, bon job, et changement de vie pour s'installer dans une belle maison en bretagne lorsqu'il se met à claudiquer sans raison apparente. Mais n'ayant pas l'habitude de s'écouter il avance quand même. Et puis lors d'une sortie en bateau les jambes flanchent et il faudra aller chez le médecin. D'examens en examens, le diagnostic tombe, ravageur : maladie de Charcot. En partant des jambes, les muscles de Jean vont progressivement le lâcher et l'enfermer dans un corps qui ne répondra plus. Son espérance de vie est réduite, mais au lieu de s'écrouler l'homme décide d'utiliser le temps qui lui reste pour faire de sa vie quelque chose de fécond. Il ira de défi en défi jusqu'à tranverser l'Atlantique, sa "transat dans un fauteuil" comme il dit, pour faire connaitre cette maladie.

On sort de ce bouquin pantelant et admiratif, forcément. Et éclairé aussi sur la pathologie, sur les besoins humains de ceux qui subissent un handicap. Donc une lecture essentielle.

A