Âme brisée, Akira Mizubayashi. éd Gallimard

Âme brisée, Akira Mizubayashi. éd Gallimard

Si j'ose dire : bienvenue au Japon en 1938. Le pays est en guerre avec la Chine et il ne fait pas bon avoir l'air de désaprouver les autorités. Yu, japonais pourtant, a monté un quatuor à cordes avec trois amis : étudiants chinois restés au Japon malgré la situation politique, et un soir qu'ils travaillent une oeuvre de Schubert des militaires furieux débarquent dans la salle de répétition. Yu n'a que le temps de cacher son fils dans une armoire d'où les sons lui parviennent atténués et la vision des choses se limite à la taille d'un trou de serrure. Rei comprend que quelquechose de grave se joue : de la tension dans l'air, des cris, puis le silence.... et un peu plus tard la porte de l'armoire s'ouvre sur un Rei terrorisé ; un militaire désolé lui tend le violon de son père totalement détruit, ou presque.....

Amateurs de livres à suspens passez votre chemin, ici, l'histoire racontée par un Rei devenu Français a tout son temps et elle est belle.

A