La cave

Le dernier ermite, Michael Finkel. éd Lattès

Encore un magnifique livre jeté à la cave pour cause de "tacle" contre Dieu. Ça fait beaucoup me direz-vous !!! et bien oui ! je suis d'accord avec vous. Il faut croire que c'est une manie ou une volonté. A 20 ans Christopher Knight roule dans les forêts du Maine aux USA. Il s'arrête, balance les...

—————

Un dissident, François-Régis de Guenyveau. éd Albin Michel

Voilà ! Voilà typiquement le genre de situation que je déteste : un coup de coeur à la cave pour cause de UNE scène qui ne passe pas... Je déteste. Christian mène une vie étriquée entre une mère uniquement préoccupée de son fils et un père bien simple et bien gentil, le tout au soleil de Provence....

—————

Quand sort la recluse, Fred Vargas. éd Flammarion

Trop psycho-bidule et un peu capillo-tracté pour en faire un excellent Vargas. N'empêche, l'auteur nous emmène sur les traces de notre cher commissaire Adamsberg qui navigue toujours à vue, l'oeil vague et l'inconscient agité de proto-pensées, et en vrai.... on se laisse prendre. Mais cette fois il...

—————

Le pianiste de Hartrove Hall, Natasha Solomons. éd Calmann-Levy

Fox n'a plus le goût de vivre depuis que sa femme est morte, et pourtant même âgé ce compositeur pourrait encore produire des merveilles. Un jour sa fille lui demande de garder son petit-fils, hyper actif qu'elle n'arrive plus à gérer, le temps d'une journée et Fox découvre que Robin a un don...

—————

Parmi les miens, Charlotte Pons. éd Flammarion

La mère de la narratrice a un accident à un endroit où elle n'avait, a priori, aucune raison de se trouver. Coma. Sa famille éclatée et pas très aimante se retrouve à son chevet, brasse les (mauvais) souvenirs etc... les livres qui se terminent par suicide et euthanasie boaf... Oups pardon, ne vous...

—————

Nos vies, Marie-Hélène Lafon. éd Buchet-Chastel

J'aime beaucoup l'écriture de cet auteur mais de livres en livres on note un glissement anti chrétien de plus en plus "hard". A éviter. A

—————

Nitro mountain, Lee Clay. éd fayard

Noir, tordu, sans espoir, drogues dures... Grossier et vulgaire. A

—————

Au nom des nuits profondes, Dorothée Werner. éd Fayard

On vous parle de relations mères-filles, d'émancipation des femmes, de transmission, l'Eglise en prend plein la tête et tout cela est très cynique, désabusé et cela sent le truc pas digéré.... A

—————

Mon gamin, Pascal Voisine. éd calmann-Levy

Si je vous dis "découverte des premiers émois" de façon lourde et voyeuriste vous en savez assez. Et pourtant le début du bouquin était prometteur... A

—————

La fuite, paul-bernard Morracchini. éd Buchet-chastel

J'aime bien les premiers romans car j'espère toujours trouver des pépites.... hélas : bien écrit mais "plombant". Un homme en a assez du monde et décide de s'isoler en montagne. L'isolement n'est pas bon pour l'homme, il conduit à la folie. A

—————

Gabrielle ou le jardin retrouvé, Stéphane Jougla. éd Denoël

Eh bien, si vous voulez vous mettre la rate au court bouillon allez-y, lisez... Un jeune couple s'installe dans un appartement avec jardin. Pretexte à raconter l'histoire malheureuse des précédents propriétaires : madame est morte d'un accident de la circulation et monsieur en deviendra fou. Et...

—————

Une aventure monumentale, Olivier Dutaillis. éd Albin Michel

Ne croyez pas que je le fais exprès : encore un livre génial qui se retrouve à la cave pour cause de petite phrase assassine sur des religieux, glissée comme ça hop, en passant, histoire que l'idée se faufile dans les cerveaux sans avoir l'air d'y toucher... De livres en livres "calomniez,...

—————