Les raisins du pardon, Anne-Marie castelain. éd de Borée. 2012

Il était une fois une femme qui était un rayon de soleil partout où elle passait... Allez, un p'tit terroir à lire sous le marronnier cet été. Laissez-vous tenter il est très bien mené !


Le mari de Charlotte a trop de problèmes financiers, cette dernière est donc contrainte de se placer comme nourrice dans une famille d'aristocrates parisiens. Madame est horriblement superficielle mais Monsieur très sympathique et Charlotte s'intègre bien. Aussi, lorsque le bébé est sevré, ses employeurs lui trouvent un nouveau travail à la ferme des Moreau. Cette fois, c'est de la vieille Célestine qu'il faudra s'occuper. Et tenir la maison où vivent aussi Maurice le doux et Gustave le vindicatif.

Mais on n'est pas toujours en colère sans raison n'est-ce pas ?

http://www.editionsdelaloupe.com/romans/439-les-raisins-du-pardon-9782848684598.html